DÉCEMBRE 2019 – Donner de la reconnaissance à l’acceptation
29 novembre 2019

Martin Brofman a créé une méditation ayant pour nom “Dream” (rêve). Dans celle-ci, il est proposé d’aller profondément dans notre conscience et de toucher la partie en nous qui crée notre expérience de vie. L’idée est de pouvoir, si besoin, ajuster les choses dans notre conscience pour les encourager à se manifester dans la réalité.

Quand j’ai commencé à utiliser cette méditation, mon mental était très présent, souvent avec des pensées du type “Ce sont des inepties, ça ne marchera pas, ta réalité n’aura pas changé quand tu ouvriras les yeux” – “ça ne sert à rien” – “tu perds ton temps”. Avec la pratique, le mental redevient finalement un outil à notre service et nous pouvons donc aller plus profondément dans notre conscience. Et puis un jour, après cette méditation, ma perception d’une situation avait complètement changé et j’ai pu nettement voir la solution qui s’est ensuite manifestée dans ma vie. Nos perceptions créent notre réalité.

Cela fait bien des années que je maintiens la perception que nous pouvons travailler main dans la main avec la médecine conventionnelle occidentale, j’en rêvais même. Les choses commencent à bouger dans ce sens. En décembre 2019, nous avons pu coorganiser et faire partie du 1er colloque de cancérologie intégrative des Hauts-de-France. Cet événement se déroulait sur deux jours, le premier était ouvert au public, le 2ème réservé aux professionnels de la santé. Lors de cette deuxième journée, plusieurs professionnels de la santé étaient sur scène devant une salle comble pour présenter leurs pratiques et échanger les points de vue différents pour un but commun. Un médecin a pu partager les bases du travail de Martin Brofman. Des “patients” étaient aussi appelés à exposer leurs expériences concernant la maladie, les solutions médicales et complémentaires qu’ils avaient pu entreprendre et donner leur avis sur ces différents points.
Ce colloque fut un succès et une deuxième édition aura lieu.

Bien que notre force de motivation se trouve ailleurs que dans le fait d’avoir de la reconnaissance, quand il y en a, nous pouvons nous autoriser à l’accueillir. Peut-être est-ce le début de la reconnaissance du monde médical des 40 années de travail de Martin Brofman et des outils qu’il a partagé ? La suite de l’aventure le dira.

Soyez vigilant envers vos perceptions, ils se pourraient bien qu’elles se manifestent à travers des changements dans votre réalité.

© Tous droits réservés – 2020

X